Rhume des foins et allergies

Troubles circulatoires - jambes lourdes

Boostez vos défenses immunitaires

 


Accouchement : bien le préparer

Acido-basique partie 1/4

Acido-basique partie 2/4

Acido-basique partie 3/4

Acido-basique partie 4/4

Allergies : réduire les risques

Argent colloïdal à savoir

Attention à l'auto-médication !

Avant une opération chirurgicale

Chlorella : la bienfaitrice

Comment choisir le bon remède ?

Curcumine : la star Ayurvédique

Gemmothérapie

Glutamine pour vos intestins

Homéopathie : Arnica Montana

Homéopathie : Arsenicum Album

Homéopathie : Dulcamara

Homéopathie : Sels de Schussler

Homéopathie : trousse de voyage

Homéopathie : types de dilutions

Homéopathie : un casse-tête !

Homéopathie : vous soigner

Intoxication métaux lourds

La guérison à distance

La marche consciente

La thérapie Bemer

La thérapie quantique

La thérapie Z-VIOLYNE

Le syndrome métabolique

Les maux liés à une acidose

Ménopause : pensez OP NORM

Oligos : Notions de diathèses

Oligos : principales indications

Vitamine C : si vous saviez !

Votre corps réclame de l'eau

Votre foie vous dira Merci !

 


 

Pourquoi faire simple quand on peut compliquer

 

Pourquoi faire simple… quand on peut compliquer !!!

 

Vous avez sans doute entendu, tout comme moi, des gens affirmer :  “ l’homéopathie.. c’est peut-être bien… mais c’est trop compliqué… 3 granules par ci… 3 granules par là… Je n’arrive jamais à m’y retrouver

 

Je souhaite tout au long de mes publications sur ce sujet vous démontrer le contraire.

Un traitement homéopathique peut être simple… très simple…

Le traitement homéopathique peut très bien se résumer à 1 voire 2 remèdes tout au plus… et si les remèdes sont prescrits sous formes de DOSES… alors cela devient un véritable jeu d’enfant.

Telle dose à telle date, telle autre à telle date… un point c’est tout.

 

Pourtant, certains médecins pratiquant l’homéopathie continuent de compliquer…. et vous remarquerez que je reste poli… je n’ai pas dit « continuent d’embrouiller les choses ».

Pour preuve, j’aimerais vous communiquer ci-après, une ordonnance proposée par un gynécologue-homéopathe (eh oui ça existe aussi….) Bien entendu, ce n’est pas une attaque personnelle contre ce médecin, (donc je ne vous donnerai pas son nom), mais seulement une idée de ce qu’il a prescrit à la personne.

 

Histoire de vous mettre en bouche…. sachez que le traitement vise l’état général mais et surtout les problèmes liés à la ménopause et l’ostéoporose.

Vous allez le constater par vous-mêmes : pas moins de 18 instructions proposées sur la même ordonnance… à prendre sur une période 5 mois. Allez.. je ne vous fais pas languir plus longtemps… voici cette ordonnance telle quelle.

Je vous donnerai un commentaire à la fin…. prenez votre souffle… c’est parti !

 

1°) 4 DIMANCHES SUR 5, prendre une dose en alternance de

* T.R 15 CH

* PULSATILLA 20 CH

* T.R 30 CH

* PULSATILLA 30 CH

 

2°) le JEUDI, une dose de

* NATRUM SULFURICUM 20 CH, le 2ème jeudi

* CALCAREA CARBONICA 30 CH, le 4ème jeudi

 

3°) dans la matinée, en dehors du jour des doses, prendre :

* KALIUM CARBONICUM 15 CH, 5 granules, une fois par semaine

* ACTEA RACEMOSA 30 CH, 5 granules, une fois par semaine

 

4°) 3 semaines par mois, sauf le jour des doses, prendre en soirée :

* LACHESIS 15 CH, 3 granules, en alternance avec

* STAPHYSAGRIA 20 CH

 

5°) la 4ème semaine, 5 granules, 1 fois dans la semaine, d’IGNATIA en 10’000 K (XMK)

6°) TOUS LES JOURS, dans la matinée, 50 gouttes de chaque flacon, mélangées dans un verre d’eau minérale :

* GINSENG TM

* GINGKO TM

 

7°) 15 à 20 jours par mois, par cures ponctuelles, 50 gouttes avant le dîner de

* VACCINIUM VITIS IDAEA bourgeons macérat glycérinés D1

 

8°) tous les 2 jours : le matin à jeun, une prise perlinguale, en alternance, de

* Oligosol CUIVRE, OR, ARGENT

* Oligosol Manganèse, Cobalt,

* Phosphore + 5 minutes après Oligosol FLUOR

 

9°) tous les soirs, au coucher, à 5 minutes d’intervalle, une ampoule per-linguale, de chaque :

* Oligosol MAGNESIUM + OLIGOSOL LITHIUM

* + si nécessaire dans la nuit (au premier réveil), 1 nouvelle ampoule d’Oligosol LITHIUM

 

10°) 3 semaines par mois : en dehors des repas, une ampoule dans un peu d’eau minérale de

* granions de ZINC (3 fois par semaine)

* granions de CUIVRE (2 fois par semaine)

* granions OR (1 fois par semaine)

 

11°) Tous les jours, une gélule de BETALEN (au petit déjeuner)

 

12°) tous les jours, une gélule matin et soir, de SOYAM

 

13°) 2 FOIS PAR SEMAINE et 3 semaines par mois, une ampoule perlinguale de

* DIENCEPHALE 30 CH

* SEROTONINE 20 CH

* HYPOPHYSE LOBE ANT. 15 CH

* THYROIDE 15 CH

* PARATHORMONE 20 CH

* FOIE 7 CH

ââ QSP 1 ampoule de 1 ml

 

14°) tous les 8 à 10 jours : vers 18 heures

* 1 ampoule per-linguale de INSULINUM 15 + 20 + 30 CH

 

15°) 3 fois par semaine, une pression répartie sur les 2 épaules de OESTRODOSE

 

16°) TOUS LES JOURS, en dehors des repas, à sec sous la langue, une mesure, 2 fois par jour de

* APATITE D6

* STANNUM D8

ââ WELEDA

 

17°) 2 fois par semaine, un suppositoire au coucher de

* BAMBUSA D6, DISQUES VERTEBRAUX D8, EQUISETEM ARVENSE D4, PULSATILLA D4, STANNUM MET D8, VISCUM ALBUM MALI D3, VIVIANITE D8 ââ WELEDA

 

18°) faire pratiquer par A.M, 2 fois par semaine, à la face interne du genou douloureux :

* une injection sous-cutanée de CARTILAGO D8, MANDRAGORA D6 ââ WELEDA

 

A renouveller sur 5 mois.

 

ouf… c’est fini…

 

Nous voici donc enfin au terme de cette très longue énumération de remèdes…. un vrai casse-tête chinois….

Imaginez-vous à la place de cette pauvre personne qui a hérité de cette prescription…

 

Inutile de vous le dire…. je pense que vous vous en doutez…. elle n’a pas pris cette ordonnance… mais lorsque je l’ai vue en consultation, elle semblait un peu sceptique lorsque je lui ai parlé de mettre en place un « traitement homéopathique ».

 

Heureusement, tous les homéopathes et tous les naturopathes qui pratiquent l’homéopathie ne fonctionnent pas ainsi.

 

En fait, nous pourrions distinguer 2 grandes familles d’homéopathes…. les pluralistes et les unicistes. Les pluralistes proposent plusieurs remèdes en même temps et les unicistes se consacrent à étudier le terrain de la personne afin de ne prescrire qu’un seul remède à la fois.

 

Juste pour rire… celui qui a prescrit l’ordonnance ci-dessus… je pense que c’est un « super-pluraliste », car autant de remèdes à la fois… je ne l’avais encore jamais vu depuis bientôt 20 ans que je pratique.

 

Philippe PERRUCHON