Accouchement : bien le préparer

Acido-basique partie 1/4

Acido-basique partie 2/4

Acido-basique partie 3/4

Acido-basique partie 4/4

Allergies : réduire les risques

Argent colloïdal à savoir

Attention à l'auto-médication !

Avant une opération chirurgicale

Chlorella : la bienfaitrice

Comment choisir le bon remède ?

Curcumine : la star Ayurvédique

Elix M : le dossier complet

Elixir d'Améthyste

Gemmothérapie

Homéopathie : Arnica Montana

Homéopathie : Arsenicum Album

Homéopathie : Dulcamara

Homéopathie : Sels de Schussler

Homéopathie : trousse de voyage

Homéopathie : types de dilutions

Homéopathie : un casse-tête !

Homéopathie : vous soigner

Intoxication métaux lourds

La guérison à distance

La marche consciente

La thérapie Bemer

La thérapie quantique

Le syndrome métabolique

Les maux liés à une acidose

Ménopause : pensez OP NORM

Oligos : Notions de diathèses

Oligos : principales indications

Vitamine C : si vous saviez !

Votre corps réclame de l'eau

Votre foie vous dira Merci !

Les diathèses homéopathiques

 

LES OLIGO-ELEMENTS :

 

Ce sont des métaux et des métalloïdes contenus dans le corps humain, parfois à toutes petites doses, mais indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. On les considère trop souvent comme des catalyseurs, c’est à dire comme des substances dont la seule présence favorise des réactions chimiques, sans y participer eux-mêmes, pourtant les oligo-éléments ont une quadruple fonction :

  • un rôle de catalyseur :

La seule présence d’oligo-éléments dans le corps permet des réactions chimiques qui ne se produiraient pas sans cela.

  • une action bien spécifique :

Chaque oligo-élément a une action bien précise permettant une réaction chimique bien déterminée. En outre, chaque oligo-élément produit un effet antitoxique et bactéricide très précis.

  • modificateurs du terrain :

Ils favorisent les phénomènes d’auto-défense de l’organisme vis à vis des infections.

  • action diastasique :

Ils sont des agents directs des échanges métaboliques et favorisent les phénomènes vitaux et indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, telles la respiration et la nutrition.

 

Nous devons la plupart des travaux sur les oligo-éléments au Dr. Jacques Ménétrier, qui en 1932, définit la notion de terrain ou de diathèse.

Ces travaux lui ont permis de classer les êtres et les pathologies en 5 types de terrain :

 

Diathèse I – Allergique : La fatigue du matin

 

Nous trouvons ici les oligo-éléments MN (manganèse), I (iode) et S (soufre).

Parmi les différents symptômes couverts par cette diathèse et ces oligo-éléments, nous trouvons :

- les migraines et les maux de tête du matin (souvent dès le réveil),

- bonne récupération des forces au cours de la journée,

- souvent en forme le soir,

- problèmes d’eczéma,

- urticaire et réactions allergiques de la peau,

- asthme,

- rhume des foins,

- rhinites chroniques,

- vertiges,

- troubles de la tension, (hyper / hypo)

- arthrite non déformante,

- problèmes digestifs (foie, estomac, intestins)

- nausées du matin, vomissements de bile,

- colite droite,

- troubles urinaires (calculs)

- excès d’acidité dans le corps,

- troubles de la thyroïde (hyper)

- nervosité, palpitations,

- règles très abondantes et trop fréquentes,

- hyperfolliculinie,

- goutte,

- fibromes,

- chute des cheveux,

 

 

Diathèse II – Hyposthénique: la fatigue du soir

Nous trouvons ici les oligo-éléments MN-CU (manganèse-cuivre), S (soufre)et Ph (phosphore)

Parmi les différents symptômes couverts par cette diathèse et ces oligo-éléments, nous trouvons :

- un état général de fatigue (fatigue chronique),

- baisse du tonus, de la vitalité,

- troubles respiratoires répétitifs (nez, gorge, bronches, poumons,)

- sinusites, rhino-pharyngites et otites à répétitions,

- alternance de constipation et diarrhées,

- inflammation du duodénum,

- frilosité liée à une hypothyroïdie,

- règles peu abondantes et espacées,

- retard de l’ossification,

- déformation au niveau de la colonne,

- crises de cystites fréquentes,

- maladies de peau (psoriasis, acné persistante),

- rhumatismes déformants ou ankylosants,

- crises de colite gauche

 

Diathèse III – Dystonique: La fatigue de l’après-midi

(16 h – 19 h)

Nous trouvons ici les oligo-éléments MN-CO (manganèse-cobalt), I (iode) et S (soufre).

Parmi les différents symptômes couverts par cette diathèse et ces oligo-éléments, nous trouvons :

- fatigue et asthénie de 17 heures,

- perte de mémoire, oublis fréquents,

- nervosité, anxiété, angoisses, déprime,

- sommeil léger, réveil nocturne vers 2 h du matin,

- troubles du système neurovégétatif,

- troubles du système circulatoire,

- troubles de l’élimination,

- fourmillements des mains, des avant-bras,

- troubles circulatoires des membres inférieurs,

- artérites,

- troubles de la digestion (ballonnements)

- colites droites spasmodiques,

- troubles de la tension (hyper – hypo)

- arthrose,

- goutte,

- rhumatismes déformants,

- difficulté à uriner (oligurie)

- troubles de la ménopause,

- jambes lourdes, pieds enflés

 

Diathèse IV – Anergique: Les surmenés

Nous trouvons ici le complexe CU-AU-AG (cuivre-or-argent)

Parmi les différents symptômes couverts par cette diathèse et ces oligo-éléments, nous trouvons :

- les infections récidivantes,

- les otites et angines à répétition,

- la fatigue persistante,

- le dégoût de l’existence, la déprime,

- l’indifférence,

- les idées de mort, de suicide,

- les troubles fonctionnels résistants aux thérapeutiques

- le rhumatisme articulaire aigu,

- la polyarthrite chronique évolutive,

Ce complexe a un triple rôle :

anti-infectieux, anti-viral et cortico-stimulateur

 

Diathèse V – la désadaptation: Fatigue généralisée – impuissance

Nous trouvons ici les complexes ZN-CU et ZN-NI-CO (Zinc-cuivre et Zinc-nickel-cobalt)

Parmi les différents symptômes couverts par cette diathèse et ces oligo-éléments, nous trouvons :

- dérèglements hypophyso-génitaux,

- dérèglements hypophyso-surrénaliens,

- dérèglements hypophyso-pancréatiques,

- les troubles des règles,

- l’insuffisance sexuelle,

- les troubles de la ménopause,

- la stérilité,

- la démission devant les responsabilités,

- le dégoût de l’existence,

- les idées de suicide, de découragement,

- la frigidité,

- l’absence complète de plaisir et de désir sexuel,

 

D’une manière générale :

Pour une efficacité optimale, une cure d’oligo-éléments doit être envisagée sur une période d’au-moins 8 semaines en continu.

Pour un entretien préventif, 2 cures par an sont bénéfiques : Printemps / Automne

 

 

LIRE LA SUITE >>>