Rhume des foins et allergies

Troubles circulatoires - jambes lourdes

Boostez vos défenses immunitaires

 


Accouchement : bien le préparer

Acido-basique partie 1/4

Acido-basique partie 2/4

Acido-basique partie 3/4

Acido-basique partie 4/4

Allergies : réduire les risques

Argent colloïdal à savoir

Attention à l'auto-médication !

Avant une opération chirurgicale

Chlorella : la bienfaitrice

Comment choisir le bon remède ?

Curcumine : la star Ayurvédique

Gemmothérapie

Glutamine pour vos intestins

Homéopathie : Arnica Montana

Homéopathie : Arsenicum Album

Homéopathie : Dulcamara

Homéopathie : Sels de Schussler

Homéopathie : trousse de voyage

Homéopathie : types de dilutions

Homéopathie : un casse-tête !

Homéopathie : vous soigner

Intoxication métaux lourds

La guérison à distance

La marche consciente

La thérapie Bemer

La thérapie quantique

La thérapie Z-VIOLYNE

Le syndrome métabolique

Les maux liés à une acidose

Ménopause : pensez OP NORM

Oligos : Notions de diathèses

Oligos : principales indications

Vitamine C : si vous saviez !

Votre corps réclame de l'eau

Votre foie vous dira Merci !

 


 

Retrouver un bon équilibre

 

Comment retrouver et maintenir votre équilibre acido-basique ?

Si vous avez déjà lu les dossiers précédents vous avez certainement compris l’importance de maintenir un équilibre acido-basique correct… et si vous ne les avez pas encore lu… je vous conseille vivement de commencer par le commencement… cliquez-ici

Ce chapitre est donc écrit pour vous donner quelques conseils simples pour maintenir cet équilibre si fragile !

Si vous avez un terrain acidifié, il est important de comprendre que celui-ci ne c’est pas acidifié en 24 heures, car votre corps dispose de moyens pour éliminer au fur et à mesure les déchets acides.

Le problème est souvent lié au fait que nous produisons plus d’acides que notre corps à la capacité d’en éliminer.

Prévenir est mieux que guérir !

Donc d’une manière préventive… il vous faut :

  • diminuer l’apport d’aliments acidifiants
  • réduire voire supprimer les aliments classés comme « aliments de dégénérescence », (voir dossier précédent)
  • augmenter la consommation de fruits et légumes, (tout en respectant sa capacité métabolique à l’égard des crudités)
  • en mangeant lentement, consciemment, dans le calme et surtout en mâchant bien les aliments. (le fait de bien les imprégner de salive les rend plus alcalins)
  • en faisant des exercices de respiration, des promenades dans la forêt ou en montagne
  • en apprenant à mieux gérer le stress.

Le stress est un facteur important de la génération des acides.

Il ne faut pas négliger cet aspect. Il existe des techniques simples, à la portée de tous, pour mieux gérer les situations de stress émotionnel.

Que faire lorsque l’acidité est là et bien installée ?

« Lorsque le loup est entré dans la bergerie » et qu’il commence à faire des dégâts, il est évident que le temps de la prévention est dépassé. Il faut donc, dans ce cas, envisager un véritable drainage.

Comment drainer ? pendant combien de temps ? et avec quoi ?

Il existe de nombreux produits (compléments alimentaires) qui proposent des mélanges spécialement étudiés et formulés pour aider votre organisme à rétablir l’équilibre acido-basique. Comprenons nous bien : Ces compléments ne sont pas des médicaments qui vont vous guérir des problèmes de santé qui sont la conséquence de l’acidification. Ces compléments vont aider votre corps à éliminer les acides, ce qui aura déjà pour effet de ralentir ou de stopper l’évolution du problème, et ce n’est déjà pas si mal.

En même temps que le drainage (ou après celui-ci) – selon l’avis de votre médecin, thérapeute ou conseiller de santé – il faudra bien évidemment prendre les médicaments, remèdes ou autres compléments alimentaires propres à votre maladie, mais dans tous les cas, il ne faut pas négliger les effets positifs de ce retour à l’équilibre acido-basique.

Vous viendrait-il à l’idée de repeindre votre cuisine sans avoir au préalable nettoyé celle-ci ? (la graisse incrustée dans les murs)

Pensez-vous que si vos enfants « mettent le bazar » dans votre salle à manger et que vous leur demandez de cesser immédiatement, cela sera suffisant pour que « comme par magie » tout se remette en place ? non… le fait qu’ils cessent évitera d’aggraver la situation, mais il faudra « nettoyer » cette pièce et ranger les différentes affaires pour que tout redevienne comme avant. Ces deux images vous permettrons, je l’espère, de mieux comprendre le rôle et l’importance de drainer l’acidification afin de revenir à un équilibre acido-basique correct.

Concernant les compléments utiles pour ce type de drainage, vous trouverez dans le commerce des produits comme Herbasit, Equilibre vital, Green Basic, Alcabase, Acido-base, etc.. etc… ATTENTION : Tous ces produits ne se valent pas.

Même s’ils ont été conçus pour atteindre un même objectif, les compositions et les ingrédients sont différents. La plupart de ces préparations sont surtout orientées pour aider au retour à l’équilibre dans le cas d’une acidose tissulaire… mais que dire lorsqu’il s’agit d’une alcalose tissulaire (donc une acidose sanguine)

N’oublions pas que « tous les chemins mènent à Rome » mais que bien entendu, il y a des routes plus longues et plus tortueuses que d’autres.

Chacun son choix.. chacun son itinéraire.

Chez Natura-Clairvi, nous avons élaboré un produit qui s’appelle tout simplement ACIDO-BASE.

Il a l’avantage de drainer, d’apporter des minéraux basiques et surtout d’aider votre organisme a retrouver un équilibre correct qu’il s’agisse d’une acidose tissulaire ou d’une acidose du sang.

Suivant l’étendue et l’intensité de l’acidification de votre organisme, le temps de drainage peut-être plus ou moins long.

Il n’est pas rare (quel que soit le produit utilisé) de devoir drainer durant 6 à 8 mois, (parfois plus) pour retrouver un équilibre acido-basique correct et surtout pour le maintenir et le stabiliser. Il faut retenir toutefois qu’utiliser un régulateur de l’acido-basique seul sera beaucoup moins efficace que si vous suivez un protocole de drainage combinant plusieurs produits.

Le bilan énergétique et fonctionnel assisté par ordinateur (*) (dont j’ai déjà parlé dans les chapitres précédents) permet de mettre en évidence que lorsqu’il y a un terrain acidifié, il y a automatiquement 2 conséquences directes qui sont :

  • une très forte sollicitation du système nerveux qui est mis à rude épreuve pour maintenir coûte que coûte l’équilibre homéostasique permettant la survie de l’individu
  • une très forte une baisse du système des défenses naturelles

Donc si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour retrouver un équilibre vital normal et un équilibre acido-basique correct, il vous faudra travailler sur plusieurs fronts en même temps :

  • prendre un régulateur acido-basique
  • renforcer le système nerveux en lui apportant les compléments nutritionnels adaptés

Je propose très souvent à mes patients :

ACIDO-BASE (régulateur acido-basique)

SAFRANAT, un triplex (Safran + magnésium + vitamines B) dont le but est véritablement de renforcer l’action de votre système nerveux.

Dans la pratique, cela peut donner le protocole suivant :

ACIDO-BASE : le dosage (règlementaire indiqué sur les étiquettes est) :
2 comprimés, le matin au petit-déjeuner
2 comprimés, le soir avant le coucher (ou après le repas)

Dans la pratique thérapeutique, il est bien souvent utile de commencer par une cure de 6 à 8 semaines au dosage de 3 comprimés le matin et 3 comprimés le soir avant de revenir au dosage usuel.

SAFRANAT : 1 comprimé le matin et 1 comprimé le soir

Dans la pratique, il est également souhaitable de commencer par une cure de 8 à 15 jours à raison de 2 comprimés le matin et le soir avant de revenir au dosage usuel.

Retenez que pour un drainage efficace et en profondeur, il faut plusieurs semaines et même souvent plusieurs mois pour réguler complètement un déséquilibre acido-basique. Le contrôle du pH urinaire n’est pas une indication suffisante.

Il est souvent préférable de se fier aux symptômes… Souvenez vous que plus vous cumulez des symptômes indiquant un terrain acidifié et plus cela confirme ce terrain acide. Plus les symptômes sont nombreux et plus l’intensité des symptômes est importante et plus il faudra de temps. Dans la pratique quotidienne avec mes patients, il n’est pas rare de devoir travailler sur le terrain acide durant 4 à 6 mois (parfois plus) pour obtenir une amélioration nette et durable des symptômes.

Si vous avez des doutes concernant votre terrain… vous pouvez toujours venir me consulter à mon cabinet de BONNE (74) ou vous pouvez aussi prendre un « conseil personnalisé via internet ».

Pour cela, vous « achetez une consultation internet » via le lien ci-après.
http://naturocoaching.fr/bilan-energetique.php

Après validation de votre commande, vous recevrez un lien pour télécharger un questionnaire à remplir en ligne (sur serveur sécurisé). Après étude de votre questionnaire (délai 3 à 4 jours hors week-end et jours fériés), je vous adresse un compte-rendu détaillé avec mon analyse de vos symptômes et mes conseils personnalisés.

Ainsi, vous savez exactement quoi faire et comment le faire… Pour accéder à la consultation en ligne : CLIQUEZ-ICI

 

Revenir à l'article précédent