Rhume des foins et allergies

Troubles circulatoires - jambes lourdes

Boostez vos défenses immunitaires

 


Accouchement : bien le préparer

Acido-basique partie 1/4

Acido-basique partie 2/4

Acido-basique partie 3/4

Acido-basique partie 4/4

Allergies : réduire les risques

Argent colloïdal à savoir

Attention à l'auto-médication !

Avant une opération chirurgicale

Chlorella : la bienfaitrice

Comment choisir le bon remède ?

Curcumine : la star Ayurvédique

Gemmothérapie

Glutamine pour vos intestins

Homéopathie : Arnica Montana

Homéopathie : Arsenicum Album

Homéopathie : Dulcamara

Homéopathie : Sels de Schussler

Homéopathie : trousse de voyage

Homéopathie : types de dilutions

Homéopathie : un casse-tête !

Homéopathie : vous soigner

Intoxication métaux lourds

La guérison à distance

La marche consciente

La thérapie Bemer

La thérapie quantique

La thérapie Z-VIOLYNE

Le syndrome métabolique

Les maux liés à une acidose

Ménopause : pensez OP NORM

Oligos : Notions de diathèses

Oligos : principales indications

Vitamine C : si vous saviez !

Votre corps réclame de l'eau

Votre foie vous dira Merci !

 


 

Les maux liés à une acidose

 

 

 

De nombreux symptômes indiquent une augmentation de l’acidité…

De nombreux problèmes de santé peuvent être la conséquence directe ou indirecte d’un excès d’acidité dans l’organisme, qu’il s’agisse d’une acidose tissulaire ou d’une acidose du sang. Rappelons que le pH sanguin doit se situer entre 7.32 et 7.42 et que toute variation vers le haut ou vers le bas aura des conséquences dramatiques pouvant aller jusqu’à la mort.

Nous comprenons maintenant pourquoi cet équilibre acido-basique est si important !

 

Acidose tissulaire (donc alcalose du sang)

Dans le cas d’une augmentation du pH du sang (alcalose), ce sont les tissus qui sont très acidifiés et ceci peut favoriser l’apparition de

  • maladies cardio-vasculaires,
  • une augmentation possible du risque infectieux (surtout ORL) par la mise en réserve du système immunitaire,
  • des allergies ou des intoxications (formes d’inflammations)
  • des dysfonctions hépatiques et digestives (allergies ou inflammations)
  • des douleurs musculaires, articulaires,
  • des crampes ou des tensions musculaires,
  • des douleurs avec inflammation (douleurs sciatiques par exemple)

 

Une acidification peut également favoriser

  • une hypofertilité par dysrégulation de l’activité de la voie hypophysaire,
  • la manifestation de séquelles vicieuses post traumatiques, avec ou sans foyers réactionnels perturbateurs ou déstabilisants (anciennes lésions comme des cals osseux, anciennes interventions chirurgicales ou champs perturbateurs dentaires)
  • des poussées inflammatoires d’arthrose
  • des troubles psychologiques (agressivité, stress psychologique, émotivité ….
  • la mise en route de processus tumoraux bénins ou malins.

 

Acidose du sang (alcalose tissulaire)

Dans le cas d’une acidose (diminution du pH sanguin) ce sont les tissus qui sont alcalins et cela peut favoriser :

  • une diminution des échanges cellulaires,
  • une diminution de la production métabolique,
  • une fatigue chronique,
  • une augmentation de la « calcification » des tissus

Ce déséquilibre peut favoriser

  • des maladies inflammatoires chroniques ou dégénératives,
  • de l’arthrose, des douleurs osseuses, des problèmes rhumatismaux,
  • une insuffisance pancréatique ou une insulino-résistance cellulaire
  • des dysfonctions cardio-vasculaires (athéroscléroses, insuffisance)
  • une insuffisance veino-lymphatique (jambes lourdes, troubles circulatoires)
  • des dysfonctions hépatiques et digestives (intolérances digestives, constipation, diarrhée, ou affections dégénératives)
  • des dysfonctions endocriniennes ou métaboliques
  • des troubles psychologiques
  • la progression de processus tumoraux bénins ou malins

Donc vous constatez qu’un déséquilibre acido-basique peut vous procurer de graves ennuis.

 

Donc si vous rencontrez des problèmes comme

  • des caries dentaires,
  • de l’arthrose, de l’ostéoporose,
  • des rhumatismes, de l’arthrite, de la polyarthrite
  • des saignements de gencives,
  • des aphtes sur les lèvres et dans la bouche,
  • des fissures aux coins des lèvres,
  • des renvois acides (régurgitations)
  • des brulures d’estomac,
  • des ulcères,
  • des calculs rénaux et vésicaux,
  • des problèmes de peau (boutons, eczéma, herpès)
  • des troubles circulatoires (varices, jambes lourdes)
  • des rhumes d’une manière répétitive,
  • des sinusites (surtout si chronique)
  • des otites,
  • des bronchites,
  • des maux de tête et des migraines régulières,
  • des douleurs sciatiques,
  • des lumbagos répétitifs,
  • des crampes musculaires,
  • des sensations de brûlure de l’anus (ou démangeaisons anales)

sans oublier

  • une baisse de vos défenses naturelles,
  • de la fatigue chronique
  • un manque constant d’énergie,
  • de la frilosité dans tout le corps et surtout aux extrémités,
  • une perte anormale des cheveux,
  • des cheveux fragiles, cassants,
  • des ongles qui se cassent, qui se dédoublent,
  • des tâches blanches sur les ongles, etc…
  • un état dépressif,
  • un excès anormal de nervosité, d’irritabilité,
  • des troubles du sommeil avec fatigue importante au réveil,
  • etc…

… il y a fort à parier que vous présentiez un terrain acidifié.

Dans la suite du dossier, vous découvrirez les solutions pour retrouver et maintenir un équilibre acido-basique correct !

 

<< article précédent - article suivant >>